Véloxygène

le vélo au quotidien

À vélo pendant les travaux

4 Commentaires

Véloxygène propose aux cyclistes une balade à la découverte du Nord-Ouest Amiénois en direction de Longpré-lès-Amiens et de la zone industrielle Nord, dimanche 5 novembre, à 10h, au départ de la place Gambetta. Nous traverserons les quartiers Saint-Maurice et de Longpré, la Zone Industrielle Nord, et reviendront par l’ancien hôpital Nord. Le retour est prévu à 12h.

Véloxygène propose une nouvelle Balade de Reconnaissance des Aménagements Cyclables afin de tester la circulation à vélo durant les différents travaux en cours. Mardi 7 novembre, de 18h à 19h, au départ du cirque d’Amiens. Nous tenterons de nous frayer un chemin sur les boulevards Maignan Larivière, Carnot, Faidherbe, les rues Jean Catelas, Léon Blum et Vanmarcke.

Publicités

4 réflexions sur “À vélo pendant les travaux

  1. Bonjour,

    J’ apprend ce jour que le service buscyclette ne serait prochainement plus ouvert aux particuliers pour entretien, petites réparations etc ….. des vélos et bicyclettes.

    Hors ce service sympathique, compétent, efficace favorise et encourage la pratique du vélo dans la cité, rend agréable ce mode de déplacement et allège fortement les soucis mécaniques et autres qui se manifestent occasionnellement chez tout cycliste utilisant ce mode de transport.

    Buscyclette associant locataires et particuliers sans distinction autre que le choix de l’ usage de la bicyclette favorise la convivialité dans la cité.
    Ce service public doit être maintenu ouvert à tous et non réduit à une catégorie de consommateurs ciblés!

    Pensez vous mener une action de protestation (pétition, manifestation? etc ….) pour faire revenir la métropole sur cette décision ??????

    Vous remerciant de votre réponse et comptant sur votre action pour continuer à encourager l’ usage de la bicyclette

  2. Bonjour,
    En tant qu’usager du vélo depuis plus de 40 ans dans Amiens, je voudrais vous faire part de l’accident que j’ai eu vendredi dernier place Foch, au bas de l’avenue Foy. Mon premier accident.
    Le nouvel aménagement de cette place où personne n’y comprend rien, automobilistes, cyclistes ou piétons.
    Je circulais sur la nouvelle voie de bus le long de la voie ferrée sur le Bd Carnot, j’allais d’est en ouest, et j’ai voulu traverser l’avenue Foy à hauteur du monument aux morts, vers la gare St Roch. J’ai attendu que les voitures descendant l’avenue Foy s’arrêtent au feu rouge pour me faufiler entre les voitures et traverser en oubliant qu’il y avait des voitures qui remontaient l’avenue Foy, venant de la droite. J’ai vu la voiture arriver au dernier moment, elle aussi. J’ai été percuté en plein travers droit, j’ai rebondi sur le pare-brise de la voiture et me suis retrouvé assis par terre en un quart de seconde. Je m’en sors avec 2 côtes cassées, ce qui n’est rien par rapport à ce que ça aurait pu être…..
    J’endosse l’entière responsabilité de cet accident qui aurait pu me coûter la vie, je n’aurais pas dû faire ce que j’ai fait. Pourtant je ne suis pas suicidaire et si je me suis retrouvé perdu au milieu de la circulation, c’est que rien n’est clair. Aucune marque au sol. Aucun passage protégé. On ne sait pas comment faire. Les nouveaux aménagements sont une catastrophe pour les piétons et les vélos. C’est honteux.
    L’axe Citadelle/Branly en est sûrement la meilleure illustration. Rien n’est fait pour les vélos, alors que ça devrait être obligatoire dans le cahier des charges. Aucune cohérence.
    Je suis content d’être en vie et je remonterai sur mon vélo dès que mes côtes ne me ferons plus souffrir, mais par ce courrier je veux attirer l’attention sur la dangerosité des nouveaux aménagements et la responsabilité des pouvoirs publics. Je ne sais pas combien d’accidents il y a déjà eu ni combien il y en aura. Il est peut-être encore temps d’améliorer les choses?!
    J’espère que mon expérience servira aux autres.
    Cordialement.

    Bernard Houpline.

  3. Je préfère casser les côtes à la force de mes mollets que de me les faire casser en raison d’ infrastructures négligeant le vélo et la bicyclette. Je rejoins B Houpline, faisant quotidiennement du vélo depuis 30 ans, il n’ a jamais été aussi difficile et dangereux de rouler dans Amiens. J’ aurais aimé à l’ occasion de ces chantiers incessants voire émerger de vrais pistes cyclables à 3 voies au lieu des pitoyables bandes qui font office de plan vélo. Je propose une fois les chantiers voies de bus terminés de recommencer pour les voies de bicyclettes et vélos. Amiens ville chantier addict !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s