Véloxygène

le vélo au quotidien


Poster un commentaire

Le cahier de doléances des cyclistes

imageFace aux trop nombreux désagréments rencontrés par les cyclistes lors de leurs trajets dans Amiens métropole et face à un manque criant d’écoute de la part de la municipalité, Véloxygène a décidé d’ouvrir un cahier de doléances.

Nous déplorons grandement l’oubli des cyclistes lors des travaux du BHNS, alors qu’il s’agissait là d’une occasion en or pour transformer la ville et l’adapter au vélo !

Vos remarques viendront s’ajouter à toutes celles que nous formulons au long de l’année et constitueront une base solide de travail dans l’optique de la rédaction du Plan Vélo que l’association est en train de préparer et qu’elle soumettra aux futures listes candidates aux élections municipales de 2020.

Citoyens et cyclistes, exprimez-vous :

Publicités


Poster un commentaire

URGENT : écrivez à votre député pour qu’il pense Vélo dans la loi LOM

L’examen de la Loi Mobilité (Loi LOM) à l’Assemblée nationale commence le lundi 3 juin et prendra environ deux semaines. Son passage en commission a permis quelques avancées (droit à la mobilité active, rapport annuel sur les vols de vélos, rejet des amendements « casque obligatoire ») mais de nombreux sujets ont été repoussés à la session plénière.

Véloxygène et la FUB vous demandent d’écrire à vos député.e.s (et surtout de relayer largement la demande pour susciter un effet de masse) via notre nouvel outil d’interpellation :

https://lom.passoire.fr/

Cet outil est comparable à celui lancé pendant la période « des cartes postales au Premier ministre ». Il vous permet d’envoyer des courriels en à peine trois clics et de choisir les thématiques abordées.

Nous vous invitons à sélectionner les sujets qui sont les plus prioritaires à vos yeux (et qui peuvent selon vous “séduire” votre député-e), plutôt que d’envoyer un courriel balayant les 7 grandes problématiques.

N’hésitez pas à personnaliser le texte, il aura plus d’impact et cela évitera l’effet « spam ».

À Véloxygène, on est très impliqués sur l’amendement portant sur la réécriture du Code de l’environnement “amendement rédactionnel du L228-2”. Concrètement, s’il avait été écrit ainsi, il nous aurait bien aidé au tribunal lors de notre recours sur la rue Saint Fuscien !

L’outil génère un courriel, le brouillon de ce dernier vous est envoyé pour relecture, n’oubliez pas de cliquer sur le lien fourni pour valider votre relecture (et envoyer réellement le courriel)

Nous comptons sur votre mobilisation, malgré les délais très courts.

PAGE_BREAK: PageBreak


Poster un commentaire

Pédalez comme vous êtes !

Le week-end du 27 avril 2019, la Maison du Colonel et Véloxygène vous invitent à deux journées autour de la mobilité douce

Au programme, des ateliers, une balade à vélo, une projection-débat autour du documentaire « On the green road ».

N’hésitez pas à faire passer le message autour de vous et au plaisir de vous y retrouver !

Samedi 27 avril

  • 14h à 17h à la Maison du Colonel
  • Atelier d’auto-réparation de vélos avec Véloxygène / Machinerie / Apremis.
  • Atelier de fabrication d’un vélo extraordinaire pour la Maison du Colonel.
  • Exposition-jeu Utopic.
  • 17h à 19h à la Briqueterie : Projection-débat du documentaire « On the green road » en présence de l’un des réalisateurs du film (entrée 3 euros).

Et toute l’après-midi, des crêpes et des boissons seront en vente dans la cabane.

Dimanche 28 avril

•14h à 16h : Balade en vélo avec Véloxygène. Départ à la Maison du Colonel. Attention vélos disponibles limités.

Page Facebook

Organisé par La Maison Du Colonel – Café associatif et On The Green Road

Lire la suite


Poster un commentaire

Dans le Triangle de Weimar

par Xavier Brabander

Tourisme vert, tourisme industriel et cyclisme utilitaire, l’exemple allemand

Hans-Peter roule sur son vélo-cargo sur la NordBahnStrasse, une piste cyclable en plein centre de la Ruhr. Il se rend avec sa famille à Wuppertal dans une ancienne gare de triage du bassin minier, partiellement convertie en bar restaurant. Elle côtoie une chapelle multiconfessionnelle, des habitations, écoles et crèches, bars, restaurants : tous ces équipements sont desservis par cette voie verte.

Véloxygène dans le Triangle de Weimar

Du 24 au 26 septembre 2018, Véloxygène, à l’invitation de la région Hauts-de-France, a participé à un séminaire dans la Région Rhénanie-Westphalie de l’ouest de l’Allemagne dans le cadre de la coopération trilatérale entre la France, l’Allemagne et la Pologne appelé “Triangle de Weimar”. Ce séminaire portait sur les projets d’aménagements cyclables alliant tourisme vert, tourisme industriel et cyclisme utilitaire.

Une cinquantaine de participants, dont 13 Polonais de Silésie et 13 Français des Hauts de France (incluant des représentants des associations de promotion du vélo : ADAV, AU5V et Véloxygène), ont ainsi découvert une partie des aménagements cyclables du Land Rhénanie-Westphalie au cours de trois demi-journées de balades, et d’une demi-journée de conférences.

Le Land Rhénanie-Westphalie comprend déjà 240 km de voies cyclables en site propre, dont une bonne partie reprise sur des voies de chemin de fer désaffectées, ayant autrefois desservi des zones urbaines. De ce fait, ces voies vertes permettent les

sont aptes au tourisme cycliste mais aussi au déplacement utilitaire de ville à ville (cible visée entre autres : les étudiants et membres d’Universités),

Les budgets spécifiques existent. Gain de CO2 et bénéfices du tourisme sont évalués pour démontrer la rentabilité des investissements. Par exemple, le tourisme à vélo a déjà généré 160 000 nuitées le long de la voie verte de la Ruhr et 50 000 touristes font le trajet chaque année. Ils dépensent 80€ par jour en moyenne.

De nombreux projets d’aménagements sont en cours, par exemple la RS3 :

  • 36 km de long pour 26 millions d’euros,
  • un pont d’enjambement de carrefour pour 6 millions d’euros … etc …).

Les itinéraires sont évalués par l’ADFC (la « FUB » allemande) : les villes ont un label « itinéraire vert » et le perdent si elles n’assurent pas le suivi des prestations (entretien, aires de repos, hébergements et restauration disponibles etc.).

Des travaux de valorisation de sites industriels sont réalisés ou en cours (ex : mur d’escalade dans un haut fourneau, musées …),

Cerise sur le gâteau : le prix de l’immobilier commence à augmenter significativement à proximité des voies vertes !

Sur le concept du triangle de Weimar, le Land Rhénanie-Westphalie souhaite promouvoir et réaliser un grand croissant de tourisme cycliste, géographiquement positionné de la Silésie jusqu’au Pays de Galles, en passant par la Rhénanie-Westphalie et les Hauts de France. Il valoriserait des sites industriels désaffectés (miniers et sidérurgiques) sous la forme d’un tourisme industriel s’ajoutant aux tourismes verts et culinaires plus traditionnels.

La balle est maintenant à prendre au rebond pour accélérer le développement des voies en site propre dans les Hauts de France !

https://platform.twitter.com/widgets.js

https://platform.twitter.com/widgets.js


Poster un commentaire

Travaux : une chance pour changer nos habitudes !

Le débat public actuel à Amiens donne une forte résonance aux problématiques de
stationnement et de place de la voiture en ville. A l’opposé de cette position, Véloxygène
considère que la ville durable doit faire une place prioritaire aux mobilités douces (marche et vélo). Les travaux actuels, par leur ampleur, engagent notre ville à long-terme : vers une redéfinition large de l’espace en faveur de la marche, des vélos et du bus ou bien un coûteuxpartage marginal préservant la mobilité automobile ? Lire la suite