Véloxygène

le vélo au quotidien


Poster un commentaire

Reprenez l’air avec Véloxygène

Après ces 9 mois sans sortie, l’association vous propose une « balade des retrouvailles », juste pour le plaisir de pédaler ensemble.

Au départ de la place Gambetta, nous rejoindrons Etouvie, puis nous irons jusqu’à Camon par le quartier Saint-Maurice, le chemin de Halage et retour par la chaussée Jules Ferry.

Nous nous déplacerons par groupe de 10 personnes maximum comme l’exigent les règles sanitaires.

Prévoyez un masque pour les arrêts : il n’est pas obligatoire lorsqu’on pédale, mais indispensable dès le départ.

« Balade des retrouvailles »

gratuite et ouverte à tous

Dimanche 13 juin

Départ à 10 h Place Gambetta

pour deux heures de bonheur à un rythme familial.

Rappel: Véloxygène organise une balade le deuxième dimanche de chaque mois.

contact : Pascal Journaux 06 95 31 33 IMG_20190908_101303


Poster un commentaire

C’était la VELORUTION à Amiens

Vous y étiez, merci à vous !

Et cela s’est su : France 3 Picardie, le Courrier Picard, France Bleue Picardie ont ouvert leurs antennes et leurs colonnes à votre mobilisation.

Véloxygène a gagné deux recours en appel, qui contraignent la métropole à proposer des aménagements cyclables rue St Fuscien et chaussée Jules Ferry.

Amiens Métropole se pourvoit en cassation ?
Cela ne change pas notre objectif, rendre Amiens 100% cyclable, il n’est pas encore atteint !

Si la bataille continue, une chose est sure : aujourd’hui, nul ne peut ignorer les cyclistes !

À bientôt pour amplifier et continuer la mobilisation pour des aménagements cyclables continus et sécurisés !


Poster un commentaire

Rejoignez la Vélorution du 5 juin 2021 !

Pour une ville 100 % cyclable !

Les travaux engagés par Amiens métropole et la commune d’Amiens entre 2017 et 2019 dans le cadre du BHNS auraient du laisser toute sa place au vélo. Malheureusement, la majorité en place n’a pas entendu nos propositions pour des aménagements de qualités, pour des aménagement sécurisés. Résultats ? Rien n’a été fait pour les cyclistes. Pire, certains axes ont été dés aménagés.

Partant de ce constat nous avons déposé trois recours contre des décisions d’aménagement sur les axes de la Rue de la République, Rue Saint-Fuscien (partie comprise entre la Croix Rompue et le boulevard extérieur) et Chaussée Jules Ferry.

Aujourd’hui, nous avons gagné deux de ces recours devant  la Cour administrative de Douai ! C’est une très grande victoire qui fera jurisprudence et impose aux autorités d’entamer des aménagements cyclables de qualité !

Toutefois, la communauté d’agglomération Amiens métropole a décidé de se pourvoir devant le Conseil d’Etat, la plus haute cour de justice administrative afin de faire casser ces deux décisions de la Cour d’Appel.

Venez fêter avec nous ces victoires historiques en manifestant conjointement votre mécontentement face au souhait affiché de ne pas aménager ces axes pour les cyclistes en tentant un ultime pourvoi…

Rendez-vous le samedi 5 juin à 11h Place Alphonse Fiquet pour un cortège qui nous emmènera sur les axes qui font l’objet de ce bras de fer judiciaire.


Poster un commentaire

Le 29 mai, Véloxygène fait la fête aux vélos

Véloxygène organise des ateliers de petites réparation de vélo et de marquage antivol Bicycode. 

  • à l’Île aux cyclos, 325 rue de Verdun Amiens de 10h à 18h

Atelier des petites réparations

Il doit permettre de résoudre des problèmes de frein, de lumière… Si les travaux sont gratuits, le matériel n’est pas fourni, il est nécessaire d’apporter les pièces nécessaires. 

Le marquage Bicycode

Le BICYCODE® est un système de marquage de vélos par gravure de numéros uniques et standardisés au niveau national. Il facilite la restitution des vélos à leurs propriétaires en cas de vol.

Il est obligatoire pour tous les vélos neufs depuis le 1er janvier et le deviendra pour les vélos d’occasion le 1er juillet. 

Le marquage Bicycode aura lieu sur rendez-vous, à réserver ici

Les tarifs sont de 8 € (3 € pour les adhérents à l’association)

En savoir plus sur le marquage Bicycode

Cette manifestation est organisée en partenariat avec l’Île aux cyclos.

Elle se déroule dans le cadre de “Mai à Vélo” Maiavelo.fr


Poster un commentaire

Pas de coup de pompe chez les vélocistes

Lancé après le premier confinement, Coup de pouce vélo a pris fin le 31 mars 2021. On fait le bilan de l’opération avec Laurent de Vélo Station Amiens.

Avec plus de 700 vélos réparés, Coup de pouce vélo n’a fait qu’accentuer la progression de Vélo Station, qui affichait déjà une croissance de +25% par an, et même en 2020, malgré la fermeture du premier confinement !

Si Laurent et son équipe ont bien-sûr revu les habitués, ils ont également touché de nouveaux clients. Comme la FUB l’avait prévu, il y a eu aussi un effet d’aubaine, avec des vélos à retaper pour la revente ou pour les ranger au garage. Face à l’énorme demande, Laurent a organisé un système de rendez-vous.

La pandémie a entraîné une rupture des chaînes de production essentiellement asiatiques, avec plus de 80% des pièces. Le vélociste a dû faire face à des ruptures de stocks et la difficulté de trouver certaines pièces pour les vieux vélos.

Un sérieux coup d’accélérateur !

Avec 50€, on peut difficilement opérer une remise en état totale d’un point de vue sécurité. Refaire les freins, la transmission, les lumières, installer une nouvelle sonnette, changer les pneus ou les chambres à air, on dépassait souvent la somme prise en charge par l’État. Les cyclistes ont souvent ajouté 25€ de leur poche, ce qui est très raisonnable ! En moyenne, l’équipe passait 1h30 sur un vélo, soit 4 à 5 vélos retapés par jour. La limite ? leur disponibilité (réduite notamment par les 7 à 15 minutes par vélo pour les formalités), celle des pièces détachées… et la place dans le magasin (n’oubliez pas d’aller rechercher votre vélo ;-)) !

L’opération a offert une belle visibilité au magasin et a surtout permis à Laurent de recruter du renfort. Vu le succès du vélo, il est très important de former des spécialistes de la mécanique des cycles, connaissant bien le volet sécurité.

Les clients venus pour retaper leur vieux biclou reviennent plus tard pour parfaire leur équipement. Il y a eu même quelques déclics, déclenchant une dizaine d’achats de vélos.

Hormis le volet administratif, Coup de pouce vélo est une bonne opération pour le vélociste et elle vient booster la pratique du vélo au quotidien.

Amiens suit (enfin) le mouvement !

Au début, on répare son vélo, puis on s’équipe on investit sur la sécurité, un bon casque, le matos visibilité. Pour de nombreux cyclistes urbains, c’est une vraie révélation, on roule même l’hiver et malgré le mauvais temps. Chez Vélo Station, on repense le rayon vêtements pour faire face aux intempéries. Il faut un bon équipement pour faire du vélo toute l’année.

Copiant les bonnes pratiques des autres villes, Amiens a fini par suivre la tendance vélo. Les aides des collectivités incitent depuis peu à acheter une nouvelle monture, que ce soit un VAE, un vélo cargo ou un vélo musculaire.

Mais à Amiens, à écouter les clients, ce n’est pas la pluie qui froisse le cycliste, c’est bien le manque de sécurité ! Ceux qui arrivent d’autres villes sont surpris par le niveau d’équipement. Et de constater que les cyclistes n’hésitent plus à investir dans des antivols de qualité, forcément plus coûteux. Eh oui, les plus gros freins à l’achat d’un vélo demeurent le vol et le manque de stationnement sécurisé…

Le rêve ? Si vous voulez faire plaisir à Laurent, remplacez la place de parking voiture devant sa vitrine par un bel emplacement dédié aux vélos ! A bon entendeur…

Propos recueillis par Emilie THEROUIN