Véloxygène

le vélo au quotidien


Poster un commentaire

« Le BHNS et les cyclistes à Amiens », notre contribution à l’enquête publique

La mise en place du BHNS sera déterminante pour la mobilité des Amiénois, y compris les cyclistes.

Véloxygène a participé aux “comités techniques vélo” pour que des aménagements cyclables soient intégrés dans le projet. Si bon nombre de nos propositions ont été retenues, certaines ne l’ont pas été parce que la commande politique était de « ne pas contraindre la voiture » : maintien du stationnement, maintien de plusieurs voies de circulation automobile.

Nos attentes

Les attentes des cyclistes vis-à-vis d’un aménagement de transports en commun à haut niveau de service sont essentiellement de :

– bénéficier d’aménagements cyclables en continuité leur permettant de circuler en sécurité et confortablement, sur leurs trajets quotidiens, notamment domicile-travail, sur des distances pouvant atteindre 10 à 20 km,

– pouvoir emprunter alternativement vélo, BHNS et bus,

– pouvoir stationner leurs vélos en toute sécurité.

mais aussi de :

– pratiquer une activité physique régulière, bénéfique à la santé,

– réduire leur utilisation de la voiture (problèmes de congestion, de stationnement, de pollution de l’air).

Nous pouvons résumer par cette simple phrase nos attentes : la qualité, le confort et l’efficacité (cyclabilité) des cheminements cyclables doivent être partie intégrante d’un projet de BHNS.

Cohérence du projet avec la politique globale de déplacement

Notre analyse s’appuie principalement sur le PDU (2013/2023) y compris son action 21 “mettre en œuvre le Schéma Directeur des Aménagements Cyclables (SDAC)”

>>> Télécharger la Contribution de Véloxygène à l’enquête publique BHNS


2 Commentaires

À Amiens, la République est en danger !

VéloxygèneVéloxygène l’a insidieusement appris cette semaine : les élus d’Amiens Métropole ont décidé de supprimer les aménagements cyclables de la rue de la République. Sans concertation préalable, les travaux commenceront dès ce lundi 28 novembre.

Nous avons appris jeudi 24 novembre lors du comité technique la décision des élus de supprimer les aménagements cyclables rue de la République, à savoir la bande cyclable Nord/Sud et le contre-sens cyclable Sud/Nord. Puisqu’il ne faut « pas contraindre la voiture à Amiens », notre ville offrira dès lundi deux voies pour les autos…

Obtenus de longue lutte, ces aménagements permettaient d’accéder en toute sécurité aux équipements publics,  que sont la bibliothèque municipale, le musée, la préfecture, les conseils départemental et régional. Au-delà, cet axe fort de mobilité métropolitain permettait la jonction entre le centre-ville – notamment un accès direct aux commerces – via la place Gambetta et le Sud amiénois.

Les élus avancent la dangerosité supposée des aménagements pour les effacer et renvoyer les cyclistes vers la rue Lamarck, où le stationnement va changer de sens et un contre-sens cyclable Nord/Sud va être créé. Ce nouvel aménagement rue Lamarck « remplaçant » la rue de la République ne permettra pas un itinéraire cyclable direct entre le centre et le Sud. Cette alternative n’en est pas une. Ce n’est pas satisfaisant pour les usagers du vélo.

Véloxygène condamne cette décision d’un autre âge, qui va à contre-courant des objectifs de reports modaux annoncés par la Métropole, et, accessoirement du sens de l’Histoire. Nous allons nous réunir afin d’envisager les suites à donner à cette énième provocation.


Article du Courrier Picard du 27 novembre 2016 : Les deux bandes cyclables de la rue de la République supprimées à Amiens

Article du Courrier Picard du 3 décembre 2016 : Place du vélo et propreté interpellent dans le centre-ville d’Amiens


Poster un commentaire

« Rien ne doit contraindre la voiture à Amiens » ? Vélorution samedi 26 novembre !

fb_photo-jacques-lietoir-pour-veloxygene-2016_imgp0807

Le collectif des 2% d’emmerdeurs et Véloxygène organisent une nouvelle vélorution le samedi 26 novembre 2016.

Les usagers du vélo n’ont en effet pas été consultés en amont du réaménagement de la rue Saint-Fuscien. Véloxygène avait déposé un recours gracieux afin d’obtenir des aménagements pour les cyclistes. La réponse d’Amiens Métropole : remontées de file aux feux tricolores dans la partie grands boulevards/croix rompue ; voie partagée piétons/cyclistes dans la partie croix rompue/rocade.

Afin de manifester notre mécontentement face aux récents aménagements et faire connaître nos propositions alternatives au partage de la route à Amiens, retrouvons-nous à 15h, place Longueville, devant le cirque, avant de rejoindre la rue Saint-Fuscien et le quartier Saint-Anne.img_4191_srgb

Nous nous retrouverons ensuite à 16h avec le comité de quartier Sud-Est dans leur local 36 rue Jean-Marc Laurent pour échanger autour du verre de l’amitié.


Articles du Courrier Picard des 24 et 26 novembre 2016 :

Véloxygène conduit Amiens Métropole au tribunal

La rue Saint-Fuscien est rouverte : nouvelle manif aujourd’hui