Véloxygène

le vélo au quotidien


Poster un commentaire

« Le BHNS et les cyclistes à Amiens », notre contribution à l’enquête publique

La mise en place du BHNS sera déterminante pour la mobilité des Amiénois, y compris les cyclistes.

Véloxygène a participé aux “comités techniques vélo” pour que des aménagements cyclables soient intégrés dans le projet. Si bon nombre de nos propositions ont été retenues, certaines ne l’ont pas été parce que la commande politique était de « ne pas contraindre la voiture » : maintien du stationnement, maintien de plusieurs voies de circulation automobile.

Nos attentes

Les attentes des cyclistes vis-à-vis d’un aménagement de transports en commun à haut niveau de service sont essentiellement de :

– bénéficier d’aménagements cyclables en continuité leur permettant de circuler en sécurité et confortablement, sur leurs trajets quotidiens, notamment domicile-travail, sur des distances pouvant atteindre 10 à 20 km,

– pouvoir emprunter alternativement vélo, BHNS et bus,

– pouvoir stationner leurs vélos en toute sécurité.

mais aussi de :

– pratiquer une activité physique régulière, bénéfique à la santé,

– réduire leur utilisation de la voiture (problèmes de congestion, de stationnement, de pollution de l’air).

Nous pouvons résumer par cette simple phrase nos attentes : la qualité, le confort et l’efficacité (cyclabilité) des cheminements cyclables doivent être partie intégrante d’un projet de BHNS.

Cohérence du projet avec la politique globale de déplacement

Notre analyse s’appuie principalement sur le PDU (2013/2023) y compris son action 21 “mettre en œuvre le Schéma Directeur des Aménagements Cyclables (SDAC)”

>>> Télécharger la Contribution de Véloxygène à l’enquête publique BHNS

Publicités


Poster un commentaire

Café citoyen « Comment partager la route ? »

tract-17-03-17-rectoLa Maison des Associations d’Amiens Métropole organise un café citoyen autour du partage de la route le vendredi 17 mars de 18H à 20H, au salon de thé Le Polyglotte, 7 rue du Chapeau de Violettes à Amiens.

Véloxygène et le Comité des usagers des bus interviendront lors du café-débat.

>>> Flyer café-débat de la MAAM à télécharger

 


Poster un commentaire

Désaménagement de la rue de la République : recours gracieux auprès du maire d’Amiens pour non respect de la loi Lᴀᴜʀᴇ 

Amiens, le 5 décembre 2016

Objet : LRAR ­ recours gracieux pour non respect de la loi Lᴀᴜʀᴇ rue de la République

Madame le Maire,

Nous avons appris, à l’issue du comité technique vélo du 24 novembre, la décision de supprimer les aménagements cyclables situés rue de la République ; les travaux commençant le lundi suivant.

Nous tenons à vous informer que l’aménagement cyclable que vous venez de démolir était un axe structurant des transports doux, comme cela a été montré par la “carte de chaleur” lors de l’European Cycling Challenge, auquel la Métropole a participé : la rue de la République était très utilisée par les cyclistes !

Ces aménagements, que nous avions demandés, permettaient aux cyclistes, d’une part, par le double­ sens cyclable, la continuité des trajets dans le sens Sud­/Nord et, d’autre part, par la bande cyclable, un cheminement aisé vers les boulevards sud. Grâce à cet aménagement, les familles pouvaient se rendre à vélo dans de nombreux services publics amiénois : bibliothèque, musée, services du Conseil départemental et préfectoraux… Ils permettaient aussi aux cyclistes de se rendre place Gambetta, dans les commerces et aux animations du centre­-ville.

Le double­ sens cyclable de la rue Lamarck ne remplace aucunement celui de la rue de la  République : il ne dessert aucun des services publics cités plus haut et conduit à un carrefour qui ne donne aucune place au cycliste s’il veut tourner à gauche, aller tout droit… Tout ce qu’il peut faire est d’aller à droite, comme l’y conduit le marquage au sol et rejoindre la rue de la République… qui lui est interdite ! En résumé, cet aménagement crée une nouvelle discontinuité cyclable à Amiens.

Nous vous demandons de nous communiquer les raisons objectives ayant conduit votre décision : la presse parle d’un accident grave. Si cela est confirmé, nous souhaiterions en connaître la date et les circonstances.

Véloxygène déplore ces choix de “dé­s­aménagement”, regrette de ne pas avoir été consulté au préalable et demande le rétablissement de l’aménagement antérieur de la rue de la République.

Ces travaux ne respectent pas la loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie (Loi Lᴀᴜʀᴇ), et sont en contradiction totale avec le Plan de Déplacements Urbains (PDU) d’Amiens­ Métropole. Notre association se réserve donc le droit de déposer un recours au Tribunal administratif.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Madame le Maire, nos salutations  respectueuses.

Jean­-Pierre Tétu
Président de Véloxygène

Copies  :
Monsieur Alain Gest, adjoint au maire d’Amiens en charge de la voirie
Monsieur Patrick Pigout, adjoint au maire en charge du secteur centre.


1 commentaire

Contre le désaménagement de la rue de la République, une seule solution : la vélorution !

vélorution juillet 2016Cyclistes, la rue de la République :

>> vous est interdite en contre-sens cyclable !

>> vous est déconseillée dans le sens de la circulation !

Dorénavant, la rue de la République est redevenue une double voie dédiée à la circulation automobile !

Afin de manifester notre mécontentement, nous invitons les cyclistes à faire la vélorution :

Rdv jeudi 8 décembre à 17h30 place de l’hôtel de ville.

Dans les médias :

JT 19-20 Picardie du 8 décembre 2016 : interview JP Tétu

Courrier Picard du 6 décembre 2016 : Le vélo en faux plat à Amiens

Courrier picard du 8 décembre 2016 : AMIENS Vélorution devant la mairie

Courrier Picard du 9 décembre 2016 : «Vélorution», les cyclistes se font entendre

 


2 Commentaires

À Amiens, la République est en danger !

VéloxygèneVéloxygène l’a insidieusement appris cette semaine : les élus d’Amiens Métropole ont décidé de supprimer les aménagements cyclables de la rue de la République. Sans concertation préalable, les travaux commenceront dès ce lundi 28 novembre.

Nous avons appris jeudi 24 novembre lors du comité technique la décision des élus de supprimer les aménagements cyclables rue de la République, à savoir la bande cyclable Nord/Sud et le contre-sens cyclable Sud/Nord. Puisqu’il ne faut « pas contraindre la voiture à Amiens », notre ville offrira dès lundi deux voies pour les autos…

Obtenus de longue lutte, ces aménagements permettaient d’accéder en toute sécurité aux équipements publics,  que sont la bibliothèque municipale, le musée, la préfecture, les conseils départemental et régional. Au-delà, cet axe fort de mobilité métropolitain permettait la jonction entre le centre-ville – notamment un accès direct aux commerces – via la place Gambetta et le Sud amiénois.

Les élus avancent la dangerosité supposée des aménagements pour les effacer et renvoyer les cyclistes vers la rue Lamarck, où le stationnement va changer de sens et un contre-sens cyclable Nord/Sud va être créé. Ce nouvel aménagement rue Lamarck « remplaçant » la rue de la République ne permettra pas un itinéraire cyclable direct entre le centre et le Sud. Cette alternative n’en est pas une. Ce n’est pas satisfaisant pour les usagers du vélo.

Véloxygène condamne cette décision d’un autre âge, qui va à contre-courant des objectifs de reports modaux annoncés par la Métropole, et, accessoirement du sens de l’Histoire. Nous allons nous réunir afin d’envisager les suites à donner à cette énième provocation.


Article du Courrier Picard du 27 novembre 2016 : Les deux bandes cyclables de la rue de la République supprimées à Amiens

Article du Courrier Picard du 3 décembre 2016 : Place du vélo et propreté interpellent dans le centre-ville d’Amiens