Véloxygène

le vélo au quotidien


1 commentaire

Contre le désaménagement de la rue de la République, une seule solution : la vélorution !

vélorution juillet 2016Cyclistes, la rue de la République :

>> vous est interdite en contre-sens cyclable !

>> vous est déconseillée dans le sens de la circulation !

Dorénavant, la rue de la République est redevenue une double voie dédiée à la circulation automobile !

Afin de manifester notre mécontentement, nous invitons les cyclistes à faire la vélorution :

Rdv jeudi 8 décembre à 17h30 place de l’hôtel de ville.

Dans les médias :

JT 19-20 Picardie du 8 décembre 2016 : interview JP Tétu

Courrier Picard du 6 décembre 2016 : Le vélo en faux plat à Amiens

Courrier picard du 8 décembre 2016 : AMIENS Vélorution devant la mairie

Courrier Picard du 9 décembre 2016 : «Vélorution», les cyclistes se font entendre

 

Publicités


2 Commentaires

À Amiens, la République est en danger !

VéloxygèneVéloxygène l’a insidieusement appris cette semaine : les élus d’Amiens Métropole ont décidé de supprimer les aménagements cyclables de la rue de la République. Sans concertation préalable, les travaux commenceront dès ce lundi 28 novembre.

Nous avons appris jeudi 24 novembre lors du comité technique la décision des élus de supprimer les aménagements cyclables rue de la République, à savoir la bande cyclable Nord/Sud et le contre-sens cyclable Sud/Nord. Puisqu’il ne faut « pas contraindre la voiture à Amiens », notre ville offrira dès lundi deux voies pour les autos…

Obtenus de longue lutte, ces aménagements permettaient d’accéder en toute sécurité aux équipements publics,  que sont la bibliothèque municipale, le musée, la préfecture, les conseils départemental et régional. Au-delà, cet axe fort de mobilité métropolitain permettait la jonction entre le centre-ville – notamment un accès direct aux commerces – via la place Gambetta et le Sud amiénois.

Les élus avancent la dangerosité supposée des aménagements pour les effacer et renvoyer les cyclistes vers la rue Lamarck, où le stationnement va changer de sens et un contre-sens cyclable Nord/Sud va être créé. Ce nouvel aménagement rue Lamarck « remplaçant » la rue de la République ne permettra pas un itinéraire cyclable direct entre le centre et le Sud. Cette alternative n’en est pas une. Ce n’est pas satisfaisant pour les usagers du vélo.

Véloxygène condamne cette décision d’un autre âge, qui va à contre-courant des objectifs de reports modaux annoncés par la Métropole, et, accessoirement du sens de l’Histoire. Nous allons nous réunir afin d’envisager les suites à donner à cette énième provocation.


Article du Courrier Picard du 27 novembre 2016 : Les deux bandes cyclables de la rue de la République supprimées à Amiens

Article du Courrier Picard du 3 décembre 2016 : Place du vélo et propreté interpellent dans le centre-ville d’Amiens


3 Commentaires

La contribution des usagers au projet de BHNS d’Amiens Métropole

barni 2La mise en place des déplacements à vélo dans le projet de BHNS – Amiens

Les attentes des cyclistes vis-à-vis d’un aménagement de transports en commun à haut niveau de service sont essentiellement de :
– bénéficier d’aménagements cyclables en continuité leur permettant de circuler en sécurité et confortablement, sur leurs trajets quotidiens, notamment domicile-travail, sur des distances pouvant atteindre 10 à 20 km,
– pouvoir emprunter alternativement vélo, BHNS et bus,
– pouvoir stationner leurs vélos en toute sécurité.
mais aussi de :
– pratiquer une activité physique régulière, bénéfique à la santé,
– réduire leur utilisation de la voiture (problèmes de congestion, de stationnement, de pollution de l’air).
Les nouveaux aménagements
extrait du SDAC : “Ce sont près de 18 km d’aménagements cyclables qui pourront être créés en lien avec le projet BHNS.”
Nos questions :
● Combien d’aménagements cyclables en site propre ?
● Combien d’aménagements cyclables dans les voies vélos bus ?
● Sur quelle distance ?
● Combien de parkings vélos sécurisés ?
● Combien de places de stationnement vélo dans ces parkings ? Lire la suite


Poster un commentaire

Réunion publique le 1er juin pour mieux se déplacer dans le Grand Amiénois

barni 4Véloxygène participera à la réunion publique du mercredi 1er juin, à 18h, salle Maurice Honeste, Bd du Cange, à Amiens :

Pour mieux se déplacer dans Amiens et le Grand Amiénois

Cette réunion publique est organisée avec l’Association de Lutte pour l’Environnement en Picardie (ALEP 80), le Comité des usagers des bus d’Amiens Métropole et le Comité de Développement Ferroviaire Longueau-Amiens. Lire la suite


Poster un commentaire

Amiens Métropole ne fera pas avancer le vélo

dewaillyAssociation pour la promotion de la bicyclette comme moyen de transport urbain dans le Pays du Grand Amiens, Véloxygène a pris connaissance du Schéma Directeur d’Aménagement Cyclable d’Amiens Métropole (SDAC) et pointe le manque d’ambition et de volonté pour promouvoir la place du vélo.

Interlocuteur des élus et des services d’Amiens Métropole sur les transports et l’aménagement urbain, nous regrettons l’absence de concertation préalable avec les usagers et les associations représentatives des usagers de la route ni même des comités de quartier en amont à l’élaboration du document, qui sera présenté lors du Conseil d’agglomération du 28 avril.

Partie intégrante du Plan de Déplacement Urbain (PDU), le SDAC fait l’impasse sur le Code de la Rue, la ville à 30Km/h, les quartiers apaisés, les zones de rencontre, la généralisation des contre-sens cyclables dans les rues à moins de 30Km/h, les tourne-à-droite, ou encore, les remontées de file avant un sas vélo au niveau des feux tricolores.

S’il omet d’évoquer les perspectives pour Véloservice, ce document d’orientation n’a par contre pas oublié de prévoir l’extension du vélo en libre-service Vélam, de la société Decaux, au prix d’extension de la publicité et d’un coût élevé pour un usage très limité.

Avec ce SDAC, les élus n’ont pas pris en compte la loi LAURE, le plan de mobilité active (PAMA), la loi relative à la transition énergétique et à la croissance verte, ni des opportunités offertes par la réglementation pour soutenir davantage le vélo.

Avec ce schéma et l’aménagement raté de la rue St Fuscien pour les cyclistes, Amiens Métropole se qualifie haut la main pour le « clou rouillé » décerné tous les ans par la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB).

Véloxygène dans les médias :